logo


Messesministriesworshipstaffeventsfind us

Lundi

14 avril

 

 

Saint Maxime

L’Écriture
Vivre une Semaine Sainte revêt un côté exceptionnel. En sept jours la liturgie nous fait vivre en concentré le temps ordinaire : le mystère de la mort et de la résurrection de Jésus, mystère dont nous vivons jour après jour. L’évangile du dimanche de la Résurrection nous le rappellera avec force : « les disciples n’avaient pas vu que, d’après l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts ». Et qu’en est-il pour moi disciple du XXIe siècle ? Je passe la journée avec une Bible, le livre de l’Écriture : dans la main, sous les yeux, à côté de moi, dans ma poche... Jésus ressuscité, que je voie d’après l’Écriture le sens de la vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de messe

 

 

Notre semainier paroissiale:

 

http://www.ndweb.org/versdimanche/

www.semainierparoissialenligne.com

 

 

 

Mardi

15 avril

 

Saint Patern de Vannes

La femme
Au matin de la résurrection, c’est une femme qui nous apprendra la bonne nouvelle à peine croyable. Alors je me prépare à vivre ces jours saints avec Marie Madeleine, l’apôtre des apôtres. Je peux aussi faire mémoire de toutes les femmes qui ont compté dans ma vie, à commencer par ma mère. Jésus ressuscité, que j’entende des femmes le sens de la vie.

14 h 30

 

 

 

 

 

 

AmiEs de Saint Antoine

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi

16 avril

 

Sainte Bernadette Soubirous

L’homme
Marie Madeleine court trouver Simon-Pierre. Il est l’homme entre tous, mais premier être humain à entrer dans une nouvelle identité à la suite de Jésus : de Simon, fils de Yonas, il est devenu Pierre, c’est-à-dire élément de construction pour édifier un nouveau corps qui s’appelle Église. Simon-Pierre est le prototype du croyant : tout se joue dans le trait d’union entre un nom issu des hommes et un nom reçu de Dieu. Aujourd’hui je me rappelle des moments de mon histoire qui m’ont davantage uni à Dieu. Jésus ressuscité, que mon humanité reliée à ta divinité s’ouvre au sens de la vie.

8h30

 

 

 

Aux intentions des bénévoles de la Paroisse

 

 

 

 

Jeudi

17 avril

 

Jeudi Saint

 

L’amour
Avec Marie Madeleine et Simon-Pierre, un autre disciple sera présent au matin de Pâques : « celui que Jésus aimait ». L’amour, cet autre nom de Dieu, est particulièrement célébré le Jeudi Saint : le dernier repas de Jésus avec le lavement des pieds est la manière dont Jésus aima les siens jusqu’au bout. Je peux me souvenir des repas où j’ai vécu quelque chose d’une amour fraternel au goût d’universel. Jésus ressuscité, que l’amour que tu as pour moi m’envahisse au point de me révéler avec douceur le sens de la vie.

19h 30

 

Aux intentions du Père Réal Michaud et l'Abbé Réal Fortier.

 

 

 

 

 

Vendredi

18 avril

 

Vendredi Saint


L’abandon
Après le repas d’amour, les événements dramatiques s’enchaînent. Trahison d’un ami, fuite des disciples, reniement de leur chef, procès truqué, humiliations, insultes, coups de fouet, mise en croix... Je vis sobrement cette journée de Vendredi : chemin de croix, office autour de la croix. Je peux ralentir ma marche. Si je ne peux pas aller aux offices, c’est une manière d’éprouver ce que l’abandon des siens signifie. Je peux aussi évoquer les moments où je me suis senti abandonné, trahi par ceux que j’aime. Jésus ressuscité, que la réalité de l’abandon, de la souffrance et de la mort n’ait pas le dernier mot sur le sens de la vie.

15h.

 

 

 

 

Office du Vendredi Saint

 

 

 


Samedi

19 avril

 

 

Samedi Saint

Le tombeau
Aujourd’hui, silence. Les églises sont vides. Leurs tabernacles sont ouverts mais le tombeau du Christ est bien fermé. Pour de bon. Pour de vrai. La mort rend muet. La mort fait pleurer. Jésus a connu cette expérience devant le tombeau de son ami Lazare. Comment prier quand la mort semble l’avoir emporté ?
Jésus ressuscité, que te dire devant la mort, véritable défi au sens de la vie ?
20h 00

 

Célébration du feu nouveau

 

 

 

Dimanche de la Résurrection du Seigneur - A

20 avril 2014

 

 

Voici la lumière du Christ

 

Pleine lumière

La vie !
Ce matin, nous retrouvons l’Écriture qui nous parle du sens de la vie. Nous voyons une femme et un homme bouleversés devant un tombeau vidé de son mort, mais ouvert sur le monde des vivants. Avec le disciple que Jésus aimait, nous ne voyons rien d’autre que du linge plié, mais l’amour fait son oeuvre en nous : nous croyons. Nous croyons quoi ? Certainement que l’abandon et la trahison, avec leur horrible conséquence, la mort, n’auront pas le dernier mot sur le sens de la vie. Mais nous croyons surtout qui ? Celui
qui nous a parlé avec franchise depuis le début, celui qui nous aime depuis la création du monde, celui qui vient dans chaque eucharistie nous prendre avec lui. Vivant, il garde les blessures de la mort. Vivons avec lui.

10h

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie-Anne Tiolis-Spina

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Home Site Map Contact Us