logo


Messesministriesworshipstaffeventsfind us

Lundi

27 octobre

 

Sainte Émeline

Signe de la Croix

La foi prend racine dans une réalité douloureuse : « Jésus avait été mis en croix ». Comme le dit Paul, « la croix est scandale pour les Juifs et folie pour les païens » (1Co 1,23). Nous oublions souvent la mort terrible qu’était la croix mais surtout le signe d’espérance qu’elle est devenue. Attentif aux croix aperçues aujourd’hui, chaque fois, je penserai à un proche « endormi dans l’espérance de la résurrection ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de messe

 

 

Notre semainier paroissiale:

 

http://www.ndweb.org/versdimanche/

www.semainierparoissialenligne.com

 

 

 

Mardi

28 octobre

 

Saints Simon et Jude

Amis proches
Nous fêtons Simon et Jude. Ils nous rappellent que Jésus avait choisi de ne pas porter seul sa mission. Comme les autres apôtres, ils n’ont pas eu la force d’être au pied de la croix. Mais Jésus ne leur a pas retiré son amitié. Il leur a même donné la force de mourir pour l’honneur de son nom. Qu’ils m’aident à persévérer dans la foi et à devenir apôtre de Jésus.

14 h 30

 

 

 

 

 

 

Marguerite Lamoureux

 

 

 

 

 

Mercredi

29 octobre

 

Bienheureuse Chiara Badano

Abandon à Dieu
Jésus a été pleinement homme, au point de crier au moment fatidique : « mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Ces paroles expriment une angoisse face à la mort. Je peux prendre le temps de relire les autres versets du psaume 21 et d’entendre l’invitation à compter sur Dieu malgré mes peurs. Car « Dieu n’a pas réprouvé le malheureux dans sa misère ; il ne s’est pas voilé la face devant lui, mais il entend sa plainte. » (Ps 21, verset 25)

8h30

 

 

 

Yolande Therien

 

 

 

 

Jeudi

30 octobre

 

Saint Maxime

 

Foi du centurion
Voyant Jésus mourir sur la croix, un centurion s’écrie : « Vraiment, cet homme était Fils de Dieu ! » Ce païen nous rappelle que ce sont parfois des personnes éloignées de la religion qui savent reconnaître mieux que nous l’action de Dieu dans un événement ou dans une rencontre. Jésus s’était même permis de dire qu’il n’avait pas trouvé foi plus grande que celle d’un autre centurion venu demander la guérison de son serviteur. Je fais mémoire des proches qui ne partagent pas ma foi et qui sont pourtant signes de la foi en la vie.

8h 30

 

 

 

Gisèle Gagnon-Pulford

Lionel Martineau et les prents

 

 

 

 

 

Vendredi

31 octobre

 

Saint Quentin

Dès la première heure
Tandis que les hommes restent prostrés à cause de la mort de Jésus, « de grand matin, le premier jour de la semaine, des femmes se rendent au tombeau dès le lever du soleil ». Leur attachement pour Jésus est tel qu’elles n’hésitent pas à braver leur peur et les soldats. Je pense à des femmes qui aujourd’hui encore sont les premiers apôtres de la compassion et je rends
grâce pour elles.

 

 

 

 

 

Pas de messe

 

 

 


Samedi

1 novembre

 

 

Tous les SaintEs

Fête familiale
La Toussaint n’est pas une fête comme les autres. On ne célèbre pas un moment de la vie du Christ. On fait mémoire de tous les amis de Dieu qui sont le signe que la bonté de Dieu est pour tous. C’est l’occasion de me confier à l’intercession des saints qui comptent vraiment pour moi : Augustin, Pierre Favre, Mère Teresa… Leurs visages me parlent d’une vie que même la mort ne peut arrêter.
16h30

 

Famille Poitras-Bazinet

Mama Luisa, Purchio Pasquale, Braccio Lucia, Antonio, Donato, Nicolina Castrilli

 

 

 

30 Dimanche ordinaire- A

2 novembre 2014

 

 

 

 

En Jésus, rien ne se perd

Jour de deuil, jour de joie
En ce jour où nous commémorons tous les fidèles défunts, nous sommes invités à renouveler notre foi en la résurrection. Il s’agit de nous tourner vers le Christ vainqueur de la mort, car « s’il n’est pas ressuscité, vaine est notre foi » (1 Co 15, 14). Entendons l’ange nous dire comme aux femmes : « Vous cherchez Jésus de Nazareth, le Crucifié ? Il est ressuscité : il n’est pas ici ». L’inouï est arrivé. La mort a été vaincue : c’est la plus belle des nouvelles. Mais il importe de considérer aussi notre propre résurrection et celle de ceux qui nous précédent dans l’autre vie. Demandons au Seigneur d’augmenter notre foi en la résurrection, la sienne comme la nôtre, et présentons-lui ceux qui nous ont quittés cette année pour qu’ils vivent avec lui.

10h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lionel Martineau et les familles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Home Site Map Contact Us